• Enfin une solution et aide efficace aux entreprises

    Le meilleur moyen de faire la publicité de mon business

Les organismes financiers pour les séniors

Les seniors et les organismes financiers

Avoir une assurance, obtenir une mutuelle et contracter un prêt sont faits pour être accessibles à tout le monde, y compris aux seniors. Ces derniers, justement, ont besoin des avantages que procure une sécurité financière. Seulement, arrivées à un certain âge, de nombreuses personnes connaissent des difficultés avec les banques et les assurances. Et des questionnaires se posent concernant l’âge des souscripteurs.

 Quelques conseils pour les assurances seniors

Avant de choisir une assurance, un senior doit faire quelques mises au point. Les assurances sont assez nombreuses, mais la majorité cache des détails importants qui risquent de provoquer une déconvenue pour plus tard. Pour éviter ces risques, voici quelques conseils utiles :

Déterminer l’ensemble des besoins médicaux au présent et à l’avenir

Pour choisir une assurance, il faut avoir une bonne notion de ce qui vous est utile et de ce qui vous sera également utile pour plus tard. Par exemple, on prend en compte les antécédents de santé, les maladies et les hérédités, tous les ennuis de santé que l’on subit actuellement. Avec l’âge qui s’avance, les problèmes de vues et d’auditions peuvent survenir. Sans compter les problèmes dentaires et les prothèses coûteux que cela entraîne. Tous ces points sont à prendre en compte et à confier au courtier Paris. Il pourra les inclure dans les garanties de contrats mutuels pour éviter toute sorte d’imprévus.

Pour plus de mesures de précautions, on peut dresser une liste des soins qui ne sont pas remboursés ou qui sont difficilement remboursés par la Sécu. Les cures thermales, les ostéopathies et autres médecines douces sont par exemple mal remboursées. De même pour les soins de rhumatismes, de maladies chroniques et d’arthrose, des maladies qui frappent les personnes âgées qui sont négligées par la Sécurité Sociale. On les met alors sous couverture de la mutuelle santé.

 

Faire attention aux spécificités du contrat

Chaque contrat de mutuelle doit contenir une garantie spécifique. Certains présentent un forfait hospitalier tandis que d’autres proposent une assistance pour les seniors en vue de bénéficier des aides à domicile. Il existe également des garanties pour de nombreuses thérapies et des remboursements pour certaines prothèses. Pensez à faire appel à un courtier Paris pour examiner et passer au crible tous les forfaits existants.

 

Vigilance pour les contrats d’assurance à modeste prix

La plupart du temps, les contrats d’assurance peu coûteux cachent une faille. En effet, ils omettent les prises en charge spécifiques tels que le remboursement des chambres et des dépassements d’honoraires en cas d’hospitalisation. Pour éviter cela, l’assurance santé doit convenir au profil du senior dans son intégralité. De ce fait son régime social, son sexe, son âge, son département de résidence doivent tous être pris en compte pour les garanties.

 

Se méfier des questionnaires de santé

Il se peut que les banques demandent un remplissage de questionnaire médical. Elles le font sous des prétextes de tarifs personnalisés, mais le font en fait pour détecter le profil d’un individu considéré « à risque ». Mieux vaut contourner ces offres de tarifs personnalisés, car l’on risque de se retrouver ensuite avec une prime majorée. Pour éviter de subir les inquisitions gênantes et pour trouver le meilleur compromis, optez pour les services d’un courtier Paris.

 

Se concentrer sur les besoins et non sur l’assureur

Les meilleurs services ne se basent pas sur la notoriété de l’assureur. Il faut d’ailleurs prendre garde aux assurances qui profitent de leur renommée pour charger ses clients de frais inutiles. On a l’avantage de la concurrence, une carte à jouer pour obtenir les prix les plus intéressants pour les mêmes garanties. De nombreux moyens en ligne existent pour comparer les offres de chaque assurance. Et d’ailleurs, grâce à internet, on peut consulter les avis des clients sur chaque assureur en ligne.

 

Qui est considéré en tant que senior ?

Un senior signifie « personne plus âgée » ou « personne d’un âge avancé. Ce terme est plus utilisé dans les entreprises et les banques. Pour avoir une petite notion : dans le monde du travail, le senior est âgé de plus de 45 ans, tandis que dans le milieu sportif, il n’a que 23 ans. Actuellement, on applique un réajustement majeur issu des déficits de la caisse sociale. Désormais, le senior est une personne qui a 60 ans et plus.

Quelle est la limite d’âge pour faire un emprunt ?

On estime qu’emprunter jusqu’à l’âge de 65 ans est encore une procédure facile. C’est à partir des 75 ans que l’obtention d’un crédit devient très complexe et l’appui d’un courtier Paris est de mise. En fait, il n’existe pas de limite d’âge pour se faire accorder un prêt, l’âge n’est donc pas le principal problème. Seulement, la banque mesure la solvabilité du senior et ses mesures de remboursement. Elle met au point ce que l’on appelle un contrat senior, qui permet de faire un emprunt en ayant un âge de plus de 80 ans. Le souci est que ce contrat a de fortes chances d’être très coûteux, car il y a évidemment une marge prélevée par l’organisme prêteur pour contourner les risques de non-remboursements.

 

Comment les créanciers perçoivent-ils l’âge des emprunteurs ?

Les créanciers sont très vigilants en ce qui concerne l’accord des crédits à la consommation à une personne d’un certain âge. C’est pourquoi le dossier de crédit est passé au peigne fin. En effet, ils passent en revue la situation personnelle du souscripteur, à savoir ses risques de santé et sa situation professionnelle. Par exemple, si l’emprunteur est encore en service, ils mesurent l’écart de ce service jusqu’à la retraite. Et bien sûr, pour les seniors, ils ajoutent une caution plus large pour le risque de non-paiement. Il faut savoir que les banques peuvent choisir d’éviter ces risques en refusant le prêt du senior. Dans ce cas, l’option du courtier Paris se propose pour envisager un compromis et trouver d’autres alternatives. Une question peut aussi se poser : les assurances sont-elles nécessaires pour un crédit ? Alors la réponse est négative. Il faut savoir que les assurances sont facultatives pour les crédits à la consommation. Aussi, il se peut que les banques refusent un prêt en l’absence d’une forte garantie.

 

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *