• Enfin une solution et aide efficace aux entreprises

    Le meilleur moyen de faire la publicité de mon business

Installation d’une fosse septique : ce qu’il faut savoir

Les installations de fosses septiques conviennent aux habitations qui ne sont pas raccordées à un réseau public de collecte des eaux usées. Cela doit être mis en œuvre conformément aux normes en vigueur. Pour assurer son bon fonctionnement, assurez-vous que la fosse septique est installée par un professionnel. En effet, l’installation d’une fosse septique nécessite des travaux compliqués. Retrouvez les détails dans cet article.

Comment fonctionnent les fosses septiques ?

Si la maison est installée dans une cloison de réseau collectif (également appelée égout principal), les eaux usées seront acheminées vers la station d’épuration.

Les raccordements sont obligatoires selon les mesures prévues localement et sont à la charge du propriétaire et/ou de la commune. La détermination du zonage d’épuration est le SPANC, service public communal ou intercommunal.

En France, environ 25 % des logements (essentiellement des logements ruraux) ne sont pas raccordés à un réseau collectif de santé. Dans ce cas, la résidence doit disposer d’un appareil homologué dans le domaine des équipements d’hygiène personnelle traditionnels. Il pourrait être :

  • D’une flaque d’eau pleine,
  • mini station d’épuration,
  • Programme de purification des plantes…

La fosse septique fait partie des systèmes autonomes d’assainissement des eaux usées de la maison, faisant partie des équipements du secteur de l’Assainissement non collectif (ANC).

L’ANC doit réaliser plusieurs étapes de décontamination sur site : collecte, prétraitement (liquéfaction), traitement (décontamination) puis rejet.

La fonction d’une fosse septique est globale : la fosse septique retient les matières solides et les papiers, qui sont transformés en boues puis en gaz. L’eau ressort propre et saine. Ainsi, ces systèmes d’assainissement séparés permettent d’évacuer les déchets sur place sans transport. Et il est nécessaire que l’installation soit effectuée par un plombier 77. Il intervient dans les plus brefs délais chez les particuliers et les professionnels, pour leur proposer des prestations de qualité aux meilleurs prix.

Quels sont les différents types de fosses septiques ?

Il existe généralement deux types de fosses septiques, dont les fosses septiques classiques et les fosses pleines. Les fosses classiques sont d’anciens modèles que l’on trouve encore dans certaines maisons, mais aucune n’est utilisée dans les nouvelles constructions aujourd’hui.

Actuellement, l’ancien modèle a été remplacé par une flaque pleine. Ce dernier garantit la fonction de prétraitement des eaux usées de la maison. En d’autres termes, les eaux grises ou grises dans les cuisines et les salles de bain et les eaux usées dans les toilettes.

Vous connaissez maintenant les étapes de pose d’une fosse septique. Si vous décidez d’en installer un chez vous, il est conseillé de faire appel à un plombier 77. Il propose un service qui respecte les règles de sécurité et les règlements techniques durant chaque intervention.

Comment choisir sa fosse septique ?

Le but d’une fosse septique est de décanter et de liquéfier partiellement les solides par fermentation en raison de la présence de bactéries dans les eaux usées. Pour choisir la bonne fosse septique, de nombreux facteurs doivent être pris en compte : capacité, matériau, technique d’installation (installation au-dessus ou enterrée). Les critères de sélection d’une fosse septique sont les suivants :

Le volume de la fosse septique :

 Ceci est déterminé par la taille de la maison et le nombre d’occupants. Une maison de 5 pièces principales compte au moins 3 mètres cubes, plus 1 mètre cube pour chaque pièce principale supplémentaire. Au moment de l’achat, le volume est souvent remplacé par la capacité de la fosse septique : de 500 L à plus de 5 000 L, selon vos besoins.

Les matériaux pour fosses septiques :

Il peut s’agir d’acier, de fibre de verre, de ciment, de béton ou de plastique. En principe, le fond de la fosse septique est en béton ou en béton armé (si le sol est meublé), et les murs sont en brique ou en ciment. Les grandes fosses septiques sont en béton ou en béton armé (fond et parois). Notez qu’il existe également des fosses septiques préfabriquées en plastique, en ciment ou autres matériaux. Faites appel à un plombier dans le 77, qui sera la meilleure personne pour vous accompagner dans le choix et l’installation d’une fosse septique. Recevez jusqu’à 5 devis pour l’installation d’une fosse septique.

Quels sont les matériaux de la fosse septique ?

Les fosses septiques prennent la forme de réservoirs enterrés. Il est généralement fait de béton ou de plastique (HDPE ou PVC) et de fibre de verre. Les fosses septiques en plastique doivent être remplies en permanence d’eau, qui a le potentiel de monter en raison de la pression exercée par le sol. Les fosses septiques en béton sont plus lourdes et ne présentent pas ce risque. La filtration à l’intérieur de la fosse septique se fait par différents matériaux. Par exemple, il peut s’agir de cendres volcaniques (petite lave) ou d’un filtre en polyéthylène. Et n’oubliez pas de contacter un plombier dans le 77 pour l’installation de votre fosse septique. C’est une entreprise professionnelle et certifiée qui vous permet de bénéficier de certaines aides et subventions de l’État.

Quelles sont les étapes pour installer une fosse septique ?

Pour effectuer ces travaux en bonne et due forme, les étapes suivantes doivent être suivies :

  • Creusez un trou plus grand que la fosse elle-même.
  • Placer un lit de sable de 10 cm au fond du trou.
  • Posez la fosse dans le trou de manière à ce que le niveau de sortie soit supérieur à la propagation.
  • Creusez des tranchées pour les drains et les tuyaux d’évacuation.
  • Placer les tuyaux et les drains sur un lit de sable de 5 cm.
  • Protégez la fosse des pierres en versant du sable autour.
  • Connectez la sortie de vidange.
  • Installez le bac à graisse.
  • Installer le système de ventilation.
  • Recouvrez le tout de terre.

N’oubliez pas que les flaques d’eau pleines ne peuvent recevoir que des eaux grises et des eaux usées. En aucun cas les eaux pluviales ne doivent être rejetées dans des installations d’assainissement non collectif. Leur trafic est en effet si variable qu’il peut entraîner une défaillance du système. Il est donc strictement interdit de traiter l’eau de pluie dans les fosses septiques. Il faut savoir que dans certains cas il est possible d’installer une fosse septique sur un terrain non constructible. Si possible, une comparaison avec le prix du raccordement à l’égout pourrait être appropriée. Si vous êtes dans le département 77 ; contacter l’équipe du plombier dans le 77 pour l’installation. Il dispose des équipes hautement qualifiées pour effectuer votre installation dans les règles de l’art.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.